Devenir membre Faire affaire avec la FQM

La FQM offre une variété de services à des tarifs concurrentiels qui correspond précisément aux besoins des membres.

Voir tous les services

Le développement local et régional est au cœur de la vitalité de nos régions.

En savoir plus sur le développement local et régional

Le Congrès de la Fédération québécoise des municipalités est le plus grand rassemblement municipal au Québec.

Découvrir le Congrès

La FQM tient annuellement plusieurs événements phares réunissant ses membres afin de les informer sur les différents enjeux qui les concernent. Ces événements sont chaque fois le lieu privilégié pour échanger sur des questions d’actualité ou des dossiers déterminants pour les acteurs du monde municipal.

Voir tous les événements

Communiqué de presse

Entente Québec-municipalités, décentralisation et Internet haute vitesse : le PQ, le PLQ et la CAQ prennent des engagements pour l’avenir des régions

Flèche vers le bas icône

Rencontrant aujourd’hui les membres du conseil d’administration de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), les représentants du Parti québécois, du Parti libéral du Québec et de la Coalition avenir Québec ont pris des engagements fermes sur des enjeux primordiaux qui concernent le milieu municipal et les régions du Québec.

« La campagne électorale fait jusqu’à maintenant peu de place aux enjeux des municipalités et des régions. La persévérance de la FQM fait en sorte qu’elle est allée chercher aujourd’hui des engagements de première importance. Voilà qui met la table pour le prochain gouvernement de manière à ce que nos préoccupations soient au cœur de son mandat », déclare le président de la FQM, M. Richard Lehoux.

Entente Québec-municipalités, décentralisation et Internet haute vitesse
Les représentants des trois partis, soit MM. Sylvain Gaudreault, Laurent Lessard et Mario Laframboise, se sont dits prêts à travailler à la signature rapide d’une nouvelle Entente Québec-municipalités. Reconnaissant le poids trop important de l’impôt foncier, ils se sont tous engagés à diversifier les sources de revenus des municipalités.

« En accord avec les demandes de la FQM en décentralisation, les partis ont tous reconnu l’importance de rapprocher le pouvoir du citoyen. Ils se sont aussi engagés à régler une fois pour toutes la question de l’accès à Internet haute vitesse en région », souligne M. Lehoux.

Parti québécois
Une nouvelle Entente Québec-municipalités conclue et signée d’ici l’été, tel est l’engagement formel pris par M. Gaudreault. Réitérant sa conviction quant à la nécessité de procéder à une décentralisation en faveur des régions, il a renouvelé l’engagement de son gouvernement à adopter la Loi-cadre sur la décentralisation, en plus de mettre en place des mesures de modulation pour les municipalités en région.

Quant au sous-financement de la voirie locale, M. Gaudreault s’est engagé à augmenter de façon importante l’enveloppe gouvernementale allouée à son entretien, laquelle n’a pas été indexée depuis 20 ans. Il s’est également engagé à travailler avec la FQM pour adapter les programmes d’infrastructures de manière à offrir plus de flexibilité aux municipalités. M. Gaudreault a conclu en réitérant son engagement envers les régions du Québec.

Parti libéral du Québec
M. Laurent Lessard a proposé de permettre aux communautés de bénéficier davantage des redevances sur les ressources naturelles par l’intermédiaire de l’Entente Québec-municipalités, une demande historique de la FQM.

M. Lessard a rappelé l’adoption par son gouvernement de la Loi-cadre sur l’occupation et la vitalité des territoires.  Il a affirmé l’intention de son parti d’accompagner cette loi par des moyens concrets comme la mise en œuvre de la décentralisation et la modulation des programmes gouvernementaux en matière d’infrastructures et de logement social. Enfin, M. Lessard a exprimé sa volonté de favoriser le développement des filières énergétiques communautaires, y compris les minicentrales.

Coalition avenir Québec
M. Laframboise s’est engagé à adopter une charte des municipalités devant conduire à la modernisation des relations entre Québec et les municipalités. Le représentant de la Coalition avenir Québec a reconnu que la municipalité est le palier de gouvernement le plus près du citoyen et qu’à ce titre, elle est la mieux placée pour agir en fonction des besoins des citoyens, de sorte qu’elle doit voir ses pouvoirs renforcés.

Il a aussi affirmé l’intention de son parti de doter les centres locaux de développement de fonds leur permettant de favoriser le développement économique et la création d’emplois en région. Le refus de partager les redevances sur les ressources naturelles avec les régions a été reçu froidement avec les administrateurs qui sont plus que jamais déterminés sur cette question.

La FQM prend bonne note des engagements des différents partis et maintiendra la pression auprès de ceux-ci au cours des prochains mois et années.

« Peu importe l’identité du prochain gouvernement, les enjeux des régions devront faire partie des priorités. La FQM entend maintenir la pression et multiplier les actions en ce sens », conclut M. Lehoux.

On voit loin pour notre monde
Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités s’est établie comme l’interlocuteur incontournable des municipalités et des régions du Québec. Visant constamment à défendre l’autonomie municipale, elle privilégie les relations à l’échelle humaine et tire son inspiration de l’esprit de concertation et d’innovation de ses quelque 1000 municipalités et MRC membres.

-30-

Pour information
Dany Rousseau, directeur des communications
418 651-3343 / 418 955-7001