Devenir membre Faire affaire avec la FQM

La FQM offre une variété de services à des tarifs concurrentiels qui correspond précisément aux besoins des membres.

Voir tous les services

Le développement local et régional est au cœur de la vitalité de nos régions.

En savoir plus sur le développement local et régional

Le Congrès de la Fédération québécoise des municipalités est le plus grand rassemblement municipal au Québec.

Découvrir le Congrès

La FQM tient annuellement plusieurs événements phares réunissant ses membres afin de les informer sur les différents enjeux qui les concernent. Ces événements sont chaque fois le lieu privilégié pour échanger sur des questions d’actualité ou des dossiers déterminants pour les acteurs du monde municipal.

Voir tous les événements

Communiqué de presse

La position de la FQM

Flèche vers le bas icône

De passage en commission parlementaire, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) présente, aujourd’hui, ses commentaires sur le projet de loi no 26, qui vise à instaurer de manière transitoire de nouvelles règles de financement politique municipal pour les élections de 2013.

S’étant déjà positionnée en faveur du resserrement des règles entourant le financement politique municipal, la FQM rappelle qu’elle collabore depuis le début du processus avec le ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, M. Sylvain Gaudreault.

La FQM invite le gouvernement à apporter un amendement à son projet de loi afin de permettre aux candidats d’investir jusqu’à un montant maximal de 1000 $ dans leur propre campagne électorale.

Le président de la FQM, M. Bernard Généreux, souligne qu’une telle mesure serait conforme aux orientations du projet de loi visant à assurer une plus grande indépendance des candidats face au financement politique. «  Sans être une somme importante, cela permettrait à plusieurs candidats de financer une grande partie de leur campagne en ne recourant pas à l’aide de contributeurs externes », fait valoir M. Généreux.

Rappelons que selon les dernières données du Directeur général des élections (DGE), les dépenses de 50  % des candidats autorisés se chiffraient à moins de 1 050 $.

Par ailleurs, le projet de loi prévoit que, pour la première fois, les municipalités de toute taille seront assujetties à certaines règles en matière de financement politique. Le président de la FQM, M. Bernard Généreux, salue « la décision du ministre de maintenir un régime simplifié dans le cas des municipalités de moins de 5000 habitants ».

Enfin, la FQM rappelle qu’elle a été parmi les premières organisations au Québec à réclamer la tenue d’une enquête publique sur les allégations de collusion et de corruption entourant l’industrie de la construction. M. Généreux exprime maintenant le souhait « que le projet de loi contribue à assurer la confiance des citoyens envers leurs institutions et leurs élus municipaux, des personnes engagées qui se dévouent pour le développement de leur communauté ».

On voit loin pour notre monde
Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités s’est établie comme l’interlocuteur incontournable des municipalités et des régions du Québec. Visant constamment à défendre l’autonomie municipale, elle privilégie les relations à l’échelle humaine et tire son inspiration de l’esprit de concertation et d’innovation de ses quelque 1000 municipalités et MRC membres.

(30)

Pour information
Dany Rousseau, directeur des communications
418 651-3343 / 418 955-7001