Devenir membre Faire affaire avec la FQM

La FQM offre une variété de services à des tarifs concurrentiels qui correspond précisément aux besoins des membres.

Voir tous les services

Le développement local et régional est au cœur de la vitalité de nos régions.

En savoir plus sur le développement local et régional

Le Congrès de la Fédération québécoise des municipalités est le plus grand rassemblement municipal au Québec.

Découvrir le Congrès

La FQM tient annuellement plusieurs événements phares réunissant ses membres afin de les informer sur les différents enjeux qui les concernent. Ces événements sont chaque fois le lieu privilégié pour échanger sur des questions d’actualité ou des dossiers déterminants pour les acteurs du monde municipal.

Voir tous les événements

Communiqué de presse

La FQM invite le fédéral à prendre des mesures pour appuyer le développement des régions

Flèche vers le bas icône

La Fédération québécoise des municipalités (FQM) a profité de sa rencontre, aujourd’hui, avec  M. Denis Lebel, ministre de l’Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales et ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, pour présenter les demandes prioritaires du milieu municipal et des régions du Québec en vue du prochain budget fédéral.

Infrastructures
Faisant écho aux préoccupations de ses membres, la FQM lance un appel pressant à Ottawa pour qu’une entente soit rapidement conclue avec Québec au sujet des programmes d’infrastructures. Les municipalités québécoises doivent notamment, pouvoir compter sur un montant d’environ 200 millions de dollars en 2014 dans le cadre du Fonds Chantiers Canada. Or, si cette mesure a déjà été annoncée par le ministre des Finances, M. Jim Flaherty, lors du budget 2013, les ententes administratives avec le gouvernement du Québec se font toujours attendre, tout comme les modalités d’accès au programme.

«  Soyons clair, il n’est pas question cette fois de voir les municipalités québécoises partir avec 18 mois de retard sur leurs homologues canadiennes », prévient le président de la FQM, M. Bernard Généreux, en rappelant les difficultés vécues lors de la précédente édition du Fonds Chantiers Canada et des autres fonds fédéraux.

M. Généreux souligne « l’importance de prévoir des facteurs de modulation afin de s’assurer de répondre aux besoins des communautés de toutes tailles. De plus, les municipalités doivent pouvoir bénéficier d’une plus grande flexibilité dans l’utilisation des sommes de manière à pouvoir inclure des infrastructures comme les centres communautaires, les bibliothèques et les casernes de pompiers».

Fracture numérique
Face aux importants retards vécus actuellement en région quant à l’accès aux technologies telles qu’Internet et la téléphonie cellulaire, la FQM plaide l’urgence d’agir maintenant vu la fracture numérique qui s’accroît rapidement.

Le gouvernement du Canada vient de procéder à la mise aux enchères du spectre de fréquences de 700 mégahertz anciennement utilisées par la télévision analogique. Comme la Fédération l’a souligné lors des consultations menées par Industrie Canada, les fréquences de la bande 700 mégahertz sont toutes désignées pour accroître l’efficacité des communications dans les milieux ruraux.

Leur robustesse et leur capacité à se propager sur de longues distances font de ces fréquences un choix logique afin de développer les services mobiles à large bande sur ces territoires. Il aurait donc été judicieux de prévoir des conditions pour l’octroi de licences afin d’assurer que les services à large bande soient offerts dans les régions rurales.

«Le fédéral doit se ressaisir dans ce dossier afin d’éviter que la fracture numérique entre les grandes villes et les communautés ne s’accroisse. Ces technologies étant devenues un service aussi essentiel que l’électricité, il devient plus qu’urgent pour le gouvernement de modifier son approche et d’investir davantage pour déployer des services de qualité partout sur le territoire», souligne M. Généreux.

Logement social
Depuis une quarantaine d’années, le fédéral s’implique dans l’accessibilité au logement pour les moins nantis par le biais de programmes de subventions à la construction et à l’exploitation d’habitations à loyer modique. Or, les ententes de gestion ayant trait à ces programmes expireront prochainement. Leur non-renouvellement transfèrera aux municipalités du Québec un fardeau financier important, dans un contexte où les finances municipales reposent presque exclusivement sur l’impôt foncier et peuvent donc difficilement faire face à une ponction supplémentaire.

La FQM réclame donc un financement adéquat, prévisible et pérenne. « Les sommes investies en logement social et abordable sont des investissements qui profitent aux communautés locales et à la société dans son ensemble. Il s’agit d’un élément incontournable à l’occupation et à la vitalité des territoires », rappelle en conclusion M. Généreux.

Transport ferroviaire
Enfin, dans la foulée de la tragédie de Lac-Mégantic, des mesures devront être prises pour renforcer la sécurité du transport ferroviaire et mieux équiper les intervenants municipaux en cas de sinistre. Pour la FQM, les municipalités ne doivent en aucun cas assumer les frais de ces mesures de sorte qu’il revient au fédéral d’en assurer l’encadrement.

Notons que la FQM participe, aujourd’hui, à Ottawa, à la rencontre du comité de travail sur la sécurité ferroviaire mis sur pied par la Fédération canadienne des municipalités.

On voit loin pour notre monde
Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités s’est établie comme l’interlocuteur incontournable des municipalités et des régions du Québec. Visant constamment à défendre l’autonomie municipale, elle privilégie les relations à l’échelle humaine et tire son inspiration de l’esprit de concertation et d’innovation de ses quelque 1000 municipalités et MRC membres.

-30-

Pour information :
Dany Rousseau
Directeur des communications
418 651-3343 / 418 955-7001