Devenir membre Faire affaire avec la FQM

La FQM offre une variété de services à des tarifs concurrentiels qui correspond précisément aux besoins des membres.

Voir tous les services

Le développement local et régional est au cœur de la vitalité de nos régions.

En savoir plus sur le développement local et régional

Le Congrès de la Fédération québécoise des municipalités est le plus grand rassemblement municipal au Québec.

Découvrir le Congrès

La FQM tient annuellement plusieurs événements phares réunissant ses membres afin de les informer sur les différents enjeux qui les concernent. Ces événements sont chaque fois le lieu privilégié pour échanger sur des questions d’actualité ou des dossiers déterminants pour les acteurs du monde municipal.

Voir tous les événements

Communiqué de presse

Un soutien aux municipalités pour la récupération des sommes perdues de manière frauduleuse

Flèche vers le bas icône

La Fédération québécoise des municipalités (FQM) soutient le dépôt aujourd’hui du projet de loi n°26 qui prévoit la récupération par les organismes publics, dont les municipalités, des sommes liées à la fraude et aux manœuvres trompeuses qu’elles auraient subies ces vingt dernières années dans l’octroi de contrats publics.

« Pour les municipalités, ce projet de loi apporte des gains notamment en ce qui a trait au délai de prescription rétroactif, au renversement du fardeau de la preuve qui incombe dorénavant aux entreprises et une mesure de médiation qui leur permettra d’éviter des procédures et des frais », souligne M. Richard Lehoux, président de la FQM.

Selon une première analyse, le projet de loi propose exceptionnellement, au cours des cinq prochaines années, de retourner jusqu’à vingt ans en arrière à compter de la sanction de la loi, si la municipalité peut prouver qu’elle a été victime de fraude ou de manœuvres dolosives. Le projet de loi établit alors d’emblée que la municipalité peut réclamer jusqu’à 15 % de la valeur du contrat.

Le projet de loi contient aussi certaines mesures particulières visant à faciliter les ententes entre les entreprises et les municipalités concernées, sous forme de médiation. « Je salue le fait qu’à peine les audiences de la Commission Charbonneau terminées, des mesures sont déjà entreprises afin de permettre aux municipalités de récupérer des sommes qu’elles auraient pu perdre », ajoute M. Lehoux.

La FQM tient à rappeler qu’elle a été parmi les premières organisations au Québec à réclamer une commission d’enquête publique sur les allégations de collusion et de corruption entourant l’industrie de la construction. Elle soutient également la mise en vigueur de mesures de surveillance permanentes.

On voit loin pour notre monde
Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités s’est établie comme l’interlocuteur incontournable des municipalités et des régions du Québec. Visant constamment à défendre l’autonomie municipale, elle privilégie les relations à l’échelle humaine et tire son inspiration de l’esprit de concertation et d’innovation de ses quelque 1 000 municipalités et MRC membres.

-30-

Pour information :
Amélie Fournier
Conseillère en communication
afournier@fqm.ca
C. 418 572-7818