Retour

Forum sur les redevances minières

Les municipalités déterminées à obtenir leur part

12 mars 2013

« Des plus souhaitables, la révision de la formule de perception des redevances minières doit absolument se traduire par un nouveau partage au bénéfice des municipalités, de sorte qu’elles puissent enfin profiter d’un réel levier de développement pour prendre en charge leur avenir ».

C’est en ces termes que le président de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), M. Bernard Généreux, illustre l’enjeu du Forum sur les redevances minières auquel il prendra part, le 15 mars prochain.

Réclamant depuis plusieurs années l’obtention de redevances pour les communautés, la FQM estime qu’une telle avenue apparaît incontournable dans un contexte où il est de plus en plus question d’acceptabilité sociale. « La meilleure garantie d’acceptabilité sociale des projets, c’est de permettre enfin aux communautés de bénéficier de retombées pour les ressources naturelles prélevées sur leur territoire », rappelle M. Généreux.

Dans son budget présenté l’automne dernier, le ministre des Finances, M. Nicolas Marceau, a inscrit la diversification des sources de revenus, la décentralisation et l’occupation du territoire comme grandes orientations du nouveau pacte fiscal et financier avec les municipalités.

En révisant la façon dont sont prélevées les redevances minières de manière à permettre un nouveau partage dans le cadre du pacte fiscal, la FQM estime que le gouvernement ferait preuve de cohérence vis-à-vis de ses orientations en plus de lancer un puissant signal  indiquant qu’il a entendu l’appel des régions qui souhaitent pouvoir agir pour assurer leur avenir.

« Alors que les municipalités peinent à trouver des ressources financières pour faire face à leurs responsabilités grandissantes,  le forum constitue une rare opportunité de doter celles-ci d’un nouveau levier de développement. En plus de servir à la diversification économique, les redevances permettraient de soutenir le développement social des régions », déclare M. Généreux.

On voit loin pour notre monde
Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités s’est établie comme l’interlocuteur incontournable des municipalités et des régions du Québec. Visant constamment à défendre l’autonomie municipale, elle privilégie les relations à l’échelle humaine et tire son inspiration de l’esprit de concertation et d’innovation de ses quelque 1000 municipalités et MRC membres.

-30-

Pour information
Dany Rousseau, directeur des communications
418 651-3343               Cell. : 418 955-7001