Retour

Souveraineté alimentaire

Le Québec se dote enfin d’une vision à long terme en agriculture

16 mai 2013

La Fédération québécoise des municipalités (FQM) accueille favorablement l’annonce faite aujourd’hui par la première ministre du Québec, Mme Pauline Marois,  et le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. François Gendron, de la Politique de souveraineté alimentaire du Québec.

Pour le vice-président de la FQM, M. Richard Lehoux, « il faut se réjouir de voir le Québec se doter d’une vision à long terme pour le secteur de l’agriculture qui, en plus de procurer des milliers d’emplois partout en région, s’avère essentielle pour l’avenir de notre société ».

La FQM salue particulièrement l’axe retenu de développer un secteur bioalimentaire générateur d’emplois, respectueux de l’environnement et contribuant à l’occupation dynamique du territoire québécois. Il en va de même pour l’aide à la relève et la volonté gouvernementale de favoriser l’achat local.

Par ailleurs, la FQM souligne l’ouverture manifestée par le ministre Gendron quant à ses revendications historiques que sont l’harmonisation des usages en milieu agricole et une plus grande flexibilité dans la zone verte.  « La multifonctionnalité en territoire agricole est souhaitable et elle contribue à la vitalité des territoires. Des modifications en ce sens devront obligatoirement faire partie des changements annoncés à la Loi sur la protection du territoire agricole », fait valoir M. Lehoux.

Le déploiement de plans de développement de la zone agricole (PDZA) arrimés aux schémas d’aménagement des MRC va également dans le sens des revendications de la FQM et constituera certainement une avancée majeure.

La FQM salue la création de la Table de concertation des partenaires du bioalimentaire québécois qui lui permettra de faire valoir les préoccupations du milieu municipal en ce qui concerne l’aménagement de la zone agricole.

« Si la politique énonce des intentions intéressantes qu’il importe de saluer, la FQM veillera à ce que ces intentions se traduisent dans les faits par des actions concrètes », de conclure M. Lehoux.

On voit loin pour notre monde
Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités s’est établie comme l’interlocuteur incontournable des municipalités et des régions du Québec. Visant constamment à défendre l’autonomie municipale, elle privilégie les relations à l’échelle humaine et tire son inspiration de l’esprit de concertation et d’innovation de ses quelque 1000 municipalités et MRC membres.

(30)

Pour information
Dany Rousseau, directeur des communications
418 651-3343 / 418 955-7001