Retour

Conseil d'administration de la FQM

En route vers le Congrès 2017 Fiers de notre monde

6 avril 2017

Fiers de notre monde. C’est le thème du 76e Congrès de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) qui a été dévoilé lors de la réunion de son conseil d’administration qui s’est tenue aujourd’hui. La région qui sera à l’honneur cette année sera le Haut-Richelieu, en Montérégie.

« Le Congrès de la Fédération est un moment charnière de notre activité politique. Non seulement nous adopterons des résolutions qui orienteront notre travail pour la prochaine année, mais nous profiterons aussi de l’évènement afin d’envoyer des messages clairs à nos dirigeants politiques sur les demandes des municipalités » a expliqué le président de la FQM, Richard Lehoux.

« Partout au Québec, les gens sont fiers de leur coin de pays, fiers de leurs entreprises, fiers de leurs réalisations, fiers de leurs municipalités, fiers des gens qui occupent et augmentent la vitalité de leur territoire. Nous nous sommes naturellement inspirés pour le thème de notre Congrès. Avec la reconnaissance des municipalités comme de véritables gouvernements de proximité, nous pourrons accroître encore plus cette fierté », a ajouté Martin Thibert, président du Congrès 2017 et maire de Saint-Sébastien dans la MRC du Haut-Richelieu.

Somme payable à la Sûreté du Québec
Les négociations qui ont cours entre le ministère de la Sécurité publique et la Sûreté du Québec (SQ) ont aussi retenu l’attention des administrateurs de la FQM. Depuis mai 2016, la FQM demande que le Règlement sur la somme payable par les municipalités pour les services de la Sûreté du Québec soit revu afin d’assurer un plafonnement de l’augmentation des coûts de la SQ chargés aux municipalités. Or, le ministre Martin Coiteux n’a pas encore réglé le dossier alors que la moitié des ententes entre les MRC et la SQ sont échues depuis décembre 2016.

« Les MRC assurent 53 % du coût des services de la SQ dans leur région et pourtant, elles n’ont aucun mot à dire dans ces négociations. Aucun mécanisme ne les protège contre une augmentation importante. Leur patience a une limite et elle est atteinte. Le ministre doit régler cette situation rapidement et garantir aux MRC que l’augmentation des sommes à débourser à la SQ au cours des prochaines années n’excédera pas le taux d’inflation», a déclaré M. Lehoux.

Internet haute vitesse
En 2016, le loyer d’une terre du domaine de l’État pour l’implantation d’équipements de télécommunication a explosé, passant, pour certains organismes à but non lucratif offrant l’accès à Internet haute vitesse, de 360 $ à plus de 7000 $. Or le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN) ne fait aucune distinction entre les entreprises privées et les OBNL.

« Dans la MRC des Laurentides, un OBNL, Fibre Internet Laurentides, a été mis sur pied afin de rendre accessible un service Internet haute vitesse dans les secteurs non ou mal desservis. Sur cinq antennes, trois se retrouvent littéralement à la cime d’un arbre. Non seulement le gouvernement ne tient pas en compte le type d’organismes qui loue la terre, mais en plus il charge le gros prix pour chacune des antennes. Le gouvernement doit absolument revoir le règlement pour tenir compte de la réalité des régions isolées qui ne peuvent compter sur une compagnie de distribution de service », a conclu le président de la FQM.

On voit loin pour notre monde
Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités s’est établie comme l’interlocuteur incontournable des municipalités et des régions du Québec. Visant constamment à défendre l’autonomie municipale, elle privilégie les relations à l’échelle humaine et tire son inspiration de l’esprit de concertation et d’innovation de ses quelque 1000 municipalités et MRC membres.

-30-

Renseignements :
Mathieu Le Blanc
Conseiller en relation avec les médias
Cell. : 418 564-5892
mleblanc@fqm.ca

Contact
  • Mathieu Le Blanc

    Conseiller, relations avec les médias

    418 651-3343 poste 243