Retour

Soirée Gala des élu(e)s de la FQM

Mme Chantal Ouellet reçoit le premier Prix Elsie-Gibbons

29 septembre 2017

Pour la première fois de son histoire, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) a décerné le Prix Elsie-Gibbons, remis à une élue municipale dont l’engagement a favorisé un maintien ou des avancées en regard de la place des femmes au sein de la société québécoise et, particulièrement, au sein de la sphère politique municipale, à Mme Chantal Ouellet, mairesse de Scotstown, lors de sa Soirée Gala présentée par le Fonds de solidarité FTQ.

Élue première conseillère municipale et première mairesse de l’histoire de Scotstown, Mme Chantal Ouellet s’est toujours impliquée dans les causes sociales et environnementales qui lui tenaient à cœur. Pour protéger le couvert forestier de sa région, elle milite pendant près de vingt ans pour l’obtention du statut de parc national pour le mont Mégantic qu’elle relie physiquement au parc Walter-Mackenzie de sa municipalité. Rassembleuse, elle mobilise élu(e)s et citoyens autour d’une démarche locale de développement qui mène à l’Équipe de développement de Scotstown. Femme d’actions plutôt que de discours, son exemple a inspiré d’autres candidates à briguer des postes au conseil municipal.

La FQM félicite chaleureusement Mme Ouellet pour son engagement à Scotstown et à l’avancement des femmes en politique municipal. Elle tient aussi à féliciter les autres nommées, Mme Danie Deschênes, mairesse de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot, et Mme Chantale Lavoie, préfète de la MRC de la Matapédia.

Le Prix Elsie-Gibbons a été nommé en l’honneur de la première mairesse de l’histoire du Québec. Reconnue comme une femme courageuse, engagée et inspirante, Mme Gibbons a été mairesse de Portage-du-Fort, municipalité de 500 habitants, de 1953 à 1971 et préfète du Comté de Pontiac de 1959 à 1961. Son engagement a contribué à paver la voie pour les femmes qui s’engagent aujourd’hui en politique municipale.

Prix Jean-Marie Moreau – M. Paul Larocque
Élu à la mairie de Bois-des-Filion à l’âge de 28 ans, M. Paul Larocque, notaire de profession, entreprend immédiatement de grands projets urbains en s’assurant une gestion rigoureuse et en modernisant l’administration municipale. En 2005, il est nommé préfet de la MRC de Thérèse-de-Blainville par les autres maires et mairesses qui le désignent aussi comme délégué au Conseil de la Communauté métropolitaine de Montréal où il participe à de nombreux comités. Le gouvernement du Québec reconnaît aussi son professionnalisme en le nommant à l’AMT, à Hydro-Québec, comme président d’Infrastructure Transport. Mais c’est son intégrité sans faille qui restera dans l’esprit des gens. Alors que les scandales éclatent dans les municipalités voisines, il restera incorruptible, refusant à chaque élection les contributions politiques illégales.

La Fédération salue M. Larocque pour son implication et son engagement envers sa municipalité et sa région et tient à féliciter les autres finalistes du prix, M. Jean Lalonde, maire de Très-Saint-Rédempteur et préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges, et M. Hector Provençal, maire de Sainte-Rose-de-Watford.

Le Prix Jean-Marie-Moreau est remis à un élu municipal en reconnaissance de son engagement exceptionnel.

Prix Leadership municipal – MRC des Sources
Mobiliser les citoyens autour d’un projet de planification en vue d’agir localement sur le développement de la région, c’est le défi que la MRC des Sources a relevé avec le projet Agenda 21. Issue d’une démarche de consultation citoyenne, les élus de la MRC ont voulu donner un espace aux citoyens afin qu’il puisse façonner leur milieu de vie tout en encourageant la participation des entreprises locales dans la communauté et en les mettant en lien avec les citoyens. En installant un centre d’études collégiales en partenariat avec le Cégep de Sherbrooke et en favorisant l’acquisition d’un secondaire 5, la communauté a voulu s’assurer de développer aussi son plein potentiel afin de susciter la fierté de la population, augmenter sa qualité de vie, favoriser l’emploi et ainsi augmenter l’attractivité de son territoire, tout ça dans une perspective de développement durable.

La FQM transmet ses félicitations à toute l’équipe qui a travaillé sur ce projet et salue également les municipalités finalistes : la MRC de la Matapédia pour son projet Écoterritoire habité de la Matapédia ainsi que les municipalités de Fortierville et Sainte-Françoise pour leur projet commun de revitalisation de leurs municipalités.

Le Prix Leadership municipal est décerné à une municipalité locale ou à une MRC pour la mise en œuvre d’un projet structurant.

On voit loin pour notre monde
Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités s’est établie comme l’interlocuteur incontournable des municipalités et des régions du Québec. Visant constamment à défendre l’autonomie municipale, elle privilégie les relations à l’échelle humaine et tire son inspiration de l’esprit de concertation et d’innovation de ses quelque 1000 municipalités et MRC membres.

-30-

Renseignements :
Mathieu Le Blanc
Conseiller en relation avec les médias
Cell. : 418 564-5892
mleblanc@fqm.ca

Contact
  • Mathieu Le Blanc

    Conseiller en relation avec les médias

    418 651-3343 poste 243