Retour

Assemblée des MRC du Québec

Les nouveaux préfets interpellent les ministres Pierre Moreau, Dominique Anglade et Stéphane Billette sur le développement des régions du Québec

29 novembre 2017

C’est avec près d’une trentaine de nouveaux préfets et préfètes présents qui ont rejoint plus de cinquante de leurs collègues que l’Assemblée des MRC de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) a débuté ses travaux aujourd’hui en questionnant les trois ministres du gouvernement du Québec qui sont venus parler de leur dossier, soit le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, M. Pierre Moreau, la vice-première ministre et ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, Mme Dominique Anglade, et le ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, M. Stéphane Billette.

« Avec le rôle accru que jouent les MRC dans l’aménagement du territoire et le développement économique des régions, l’Assemblée des MRC jouera un rôle de plus en plus prépondérant comme instance de référence auprès du gouvernement du Québec. Nous le voyons aujourd’hui avec la présence de trois ministres à notre assemblée », a déclaré le président de la FQM, M. Richard Lehoux.

Les préfets et les préfètes en ont d’ailleurs profité pour émettre de nombreux commentaires et poser de nombreuses questions aux ministres, en particulier sur l’encadrement des hydrocarbures. Les élu(e)s municipaux ont interpellé M. Moreau sur la fracturation hydraulique et la protection des sources d’eau potable. Le ministre a d’ailleurs déclaré qu’il n’y avait présentement aucune demande de permis pour effectuer de la fracturation hydraulique.

« L’inquiétude est très palpable chez les préfets et les préfètes des MRC lorsque l’on parle de fracturation hydraulique. L’acceptabilité sociale n’est tout simplement pas là. C’est le message que livrera la FQM dans les commentaires qu’elle transmettra au gouvernement concernant les règlements sur les hydrocarbures », a ajouté le président de la FQM.

La présentation de la stratégie numérique par Mme Anglade et celle du portail Entreprises Québec ont suscité beaucoup d’intérêt auprès des élu(e)s et aussi des directrices et directeurs généraux. D’ailleurs, les projets des MRC retenus par le programme Québec branché ont été qualifiés de rassembleurs par la vice-première ministre.

Elle a d’ailleurs tenu à rassurer les membres de l’assemblée en indiquant que les technologies retenues dans les projets financés pouvaient servir de base à l’implantation d’un réseau cellulaire qui, lui, relève du gouvernement fédéral.

« Nous avons eu de bonnes nouvelles récemment, mais il faut avant tout établir une cartographie du réseau pour qu’on puisse bien déterminer où sont les besoins et bien voir comment on peut relier nos municipalités à Internet haute vitesse. Développons notre réseau, mais faisons-le de manière ordonnée », a conclu M. Richard Lehoux.

On voit loin pour notre monde

Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités s’est établie comme l’interlocutrice incontournable des municipalités et des régions du Québec. Visant constamment à défendre l’autonomie municipale, elle privilégie les relations à l’échelle humaine et tire son inspiration de l’esprit de concertation et d’innovation de ses quelque 1000 municipalités et MRC membres.

-30-

Renseignements :
Mathieu Le Blanc
Conseiller en relation avec les médias
Cell. : 418 564-5892
mleblanc@fqm.ca

Contact
  • Mathieu Le Blanc

    Conseiller en relation avec les médias

    418 651-3343 poste 243