Retour

Municipalités et environnement

Les groupes environnementalistes démontrent leur méconnaissance des réalités municipales et régionales

4 juillet 2018

La Fédération québécoise des municipalités (FQM) se désole des allégations de quelques groupes environnementaux qui affirment que les municipalités du Québec profiteraient du contexte électoral pour tenter d’affaiblir les lois sur l’environnement et la protection du territoire agricole.

« Il y a vraiment une méconnaissance des réalités des municipalités et des régions du Québec. Ces groupes insinuent bêtement que, parce que nous souhaitons une révision de la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles, une loi qui date de 40 ans, cela signifie que nous n’avons pas à cœur la protection du territoire agricole. C’est tout le contraire ! », a dénoncé le président de la FQM, M. Jacques Demers.

Pour ne donner qu’un exemple, la FQM rappelle que la majorité des MRC a adopté, au cours des dernières années, un plan de développement de la zone agricole (PDZA), et ce, afin justement de concilier l’aménagement du territoire avec le développement et la protection des activités agricoles.

« C’est la même chose pour l’environnement. Nous voulons une modernisation de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme pour retirer aux claims miniers et gaziers leur prédominance sur les schémas d’aménagement du territoire, et ainsi protéger les sources d’eau potable. Et pour ce faire, il faut reconnaître dans la Loi, le rôle de gouvernement de proximité incarné par les municipalités », a ajouté M. Demers.

La FQM se serait attendue à un argumentaire mieux étayé de la part des organisations environnementales qui sont reconnues, pour la plupart, pour leur sérieux.

« L’autonomie des municipalités et des MRC n’entre pas en contradiction avec la protection de l’environnement et du territoire agricole. Au lieu d’échafauder des théories qui ne correspondent pas à la réalité, ces groupes auraient tout avantage à travailler en collaboration avec le milieu municipal. Notre porte est toujours ouverte, et nous serons heureux de leur exposer l’ensemble de ce que nous mettons en œuvre pour protéger l’environnement dans nos communautés respectives », a conclu le président de la FQM. 

À propos de la FQM

Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités s’est établie comme l’interlocutrice incontournable des municipalités et des régions du Québec. Visant constamment à défendre l’autonomie municipale, elle privilégie les relations à l’échelle humaine et tire son inspiration de l’esprit de concertation et d’innovation de ses quelque 1 000 municipalités et MRC membres.

-30-

Renseignements :
Mathieu Le Blanc
Conseiller en relation avec les médias
Cellulaire : 418 564-5892
mleblanc@fqm.ca
Contact
  • Mathieu Le Blanc

    Conseiller en relation avec les médias

    418 651-3343 poste 243