Retour

Congrès 2018 de la FQM

Le prochain gouvernement doit adopter le Réflexe région!

20 septembre 2018

Montréal – À dix jours du scrutin, c’est en présence des chefs de formations politiques, MM. Philippe Couillard, Jean-François Lisée et François Legault, et de Mme Manon Massé, ainsi que devant plus de 1 300 congressistes, que le président de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), M. Jacques Demers, a rappelé l’importance que le prochain gouvernement adopte le Réflexe région dès son entrée en fonction.

Gouverner avec le Réflexe région

« Le Réflexe région, c’est une vision selon laquelle le gouvernement s’interroge constamment sur les effets de ses décisions sur les régions, en s’engageant à ne faire aucun choix qui affecte négativement l’occupation de notre territoire. C’est aussi une vision selon laquelle entre deux options, le gouvernement choisit celle qui favorise les régions et la vitalité de leur territoire », a déclaré M. Demers.

Dans cette optique, la Fédération est évidemment satisfaite de constater que les partis politiques ont pris l’engagement de déployer un réseau Internet haute vitesse et de déconcentrer les emplois gouvernementaux dans les régions du Québec, et même d’y amener des ministères. « Les engagements électoraux, c’est bien beau, mais on s’attend à des gestes concrets, et rapidement. Nous ne nous contenterons plus de promesses! », a indiqué le président de la FQM, en ajoutant que ce n’est évidemment pas normal qu’en 2018, les municipalités doivent encore se battre pour un accès à l’Internet haute vitesse.

La FQM a également rappelé aux chefs des formations politiques que les coupes de services en région, particulièrement en santé, ont fragilisé plusieurs communautés. « Personne au Québec ne veut que nos sièges sociaux quittent Montréal. Et il est normal de regretter chacun des départs, et de s’assurer que cela se produise le moins souvent possible. Mais en région, nos sièges sociaux, ce sont entre autres nos caisses, nos hôpitaux et nos directions régionales de ministères. Chaque fermeture et chaque décision de centraliser des services gouvernementaux affaiblit la vitalité de nos territoires. Il faut absolument renverser la tendance des dernières années », a ajouté le président de la FQM.

Accueillir de nouveaux arrivants en région

Les besoins en main-d’œuvre sont criants en région, et cette réalité met durement en péril leur développement économique. La Fédération estime que la régionalisation de l’immigration est une solution, tant à la problématique de l’intégration des nouveaux arrivants qu’à la pénurie de main-d’œuvre. C’est pourquoi il importe d’accorder sans délai aux MRC les ressources financières nécessaires à l’accueil et à l’intégration des immigrants en région.

« Il ne reste que quelques jours à la campagne électorale, et il y a un débat des chefs ce soir. Les enjeux liés à la vitalité des régions n’ont pas véritablement été abordés lors des précédents échanges. Il faut donc que les chefs des formations politiques profitent de ce dernier débat pour exposer leurs visions respectives du développement régional, et pour nous convaincre qu’ils souhaitent vraiment un Québec à l’image de ses régions », a poursuivi M. Demers.

Consultation sur le changement de la date des élections municipales

Lors du Congrès, la FQM demandera à ses membres de se prononcer sur la proposition avancée au printemps par les maires des grandes villes, soit celle de reporter la tenue des élections municipales au printemps. La consultation se tiendra selon le principe une municipalité, un vote, et le résultat sera connu dès samedi matin.

« Il s’agit d’un changement significatif qui pourrait avoir un impact important sur le fonctionnement de la démocratie municipale. Nous avons choisi de consulter directement nos membres pour déterminer ensemble notre position et la faire éventuellement connaître au gouvernement. J’invite d’ailleurs les maires et préfets à exercer leur droit de vote d’ici vendredi soir », a conclu le président de la FQM.

À propos de la FQM

Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) est la porte-parole des municipalités et des MRC de toutes les régions du Québec. Visant constamment à défendre l’autonomie municipale, elle privilégie les relations à l’échelle humaine et tire son inspiration de l’esprit de concertation et d’innovation de ses quelque 1 000 municipalités et MRC membres.

Vous pouvez également nous suivre sur Facebook et sur Twitter.

-30-

 

Renseignements :
Mathieu Le Blanc
Conseiller en relation avec les médias
Cellulaire : 418 564-5892
mleblanc@fqm.ca
Contact
  • Mathieu Le Blanc

    Conseiller en relation avec les médias

    418 651-3343 poste 243