Retour

Réforme d’Investissement Québec

La FQM accueille favorablement la démarche du ministre Fitzgibbon

12 juin 2019

Québec – La Fédération québécoise des municipalités (FQM) accueille favorablement l’ambition du gouvernement du Québec dans son projet de loi no 27, Loi concernant principalement l’organisation gouvernementale en matière d’économie et d’innovation, déposé par le ministre de l’Économie et de l’Innovation, M. Pierre Fitzgibbon, qui vise notamment à renforcer la collaboration entre Investissement Québec et les acteurs locaux de développement. Par la mise en place d’un comité de développement dans chacune des régions administratives, il sera possible d’établir ainsi un véritable lieu d’échange susceptible de favoriser le développement des régions.

« Le gouvernement sera en mesure de se donner les moyens de mettre en place une structure qui permettra de créer un lien simple et efficace entre les services de développement local des MRC et Investissement Québec. Pour la FQM, il s’agit d’un geste concret de reconnaissance de la responsabilité des MRC en matière de développement local et régional tel qu’inscrit dans la Loi », a réagi le président de la FQM, M. Jacques Demers.

« L’esprit du projet de loi correspond à nos propositions. La FQM offre son entière collaboration au ministre Fitzgibbon pour la réussite de sa réforme dont notamment la mise en place de comités de développement. Cela devra permettre l’arrimage entre les priorités gouvernementales et l’action des services de développement local des MRC », a ajouté Mme Nadia Minassian, présidente de la Table sur le développement local et régional et préfète de la MRC du Rocher-Percé.

À propos de la FQM

Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) s’est établie comme la porte-parole des municipalités et des régions du Québec. Ayant comme priorité la défense de l’autonomie municipale, elle privilégie les relations à l’échelle humaine et tire son inspiration de l’esprit de concertation et d’innovation de ses quelque 1 000 municipalités et MRC membres.

Vous pouvez également nous suivre sur Facebook et sur Twitter.