Devenir membre Faire affaire avec la FQM

La FQM offre une variété de services à des tarifs concurrentiels qui correspond précisément aux besoins des membres.

Voir tous les services

Le développement local et régional est au cœur de la vitalité de nos régions.

En savoir plus sur le développement local et régional

Le Congrès de la Fédération québécoise des municipalités est le plus grand rassemblement municipal au Québec. Le prochain Congrès se tiendra du 24 au 26 septembre 2020.

Découvrir le Congrès

La FQM tient annuellement plusieurs événements phares réunissant ses membres afin de les informer sur les différents enjeux qui les concernent. Ces événements sont chaque fois le lieu privilégié pour échanger sur des questions d’actualité ou des dossiers déterminants pour les acteurs du monde municipal.

Voir tous les événements

Communiqués de presse

La FQM invite les partis à prendre position sur les enjeux municipaux

Flèche vers le bas icône

À la suite du déclenchement des élections au Québec, la Fédération québécoise des municipalités (FQM), réunie aujourd’hui en comité exécutif, enjoint les représentants des principaux partis politiques à se prononcer sur les enjeux qui concernent le milieu municipal et les régions du Québec.

Entente Québec-Municipalités : signature rapide exigée
Matières résiduelles, sécurité civile, sécurité incendie, exigences environnementales et administratives de toutes sortes; les municipalités ont vu leurs responsabilités s’accroître considérablement au fil des ans. À juste titre, les municipalités sont de réelles partenaires du gouvernement et souhaitent que leur rôle soit reconnu. Un premier geste incontournable consistera à signer une nouvelle entente Québec-Municipalités dans les premiers mois du mandat du nouveau gouvernement.

Au moment de la suspension des négociations entourant le renouvellement de cette entente, à la fin du printemps dernier, la FQM souligne qu’elle était en voie de réaliser des gains totalisant 500 millions de dollars sur 10 ans avec, notamment, l’augmentation des montants alloués à l’entretien de la voirie locale, aux redevances sur les ressources naturelles et à l’aide aux MRC. « Confrontées à des défis des plus importants, il devient impératif pour les municipalités de pouvoir compter sur de tels revenus. Dans ce contexte, le prochain gouvernement devra signer rapidement une nouvelle entente concrétisant de tels gains pour le milieu municipal », souligne le président de la FQM, M. Richard Lehoux.

Décentralisation : une Loi-cadre dans les 100 jours?
Faisant écho aux préoccupations de ses membres qui croient plus que jamais en la nécessité d’une révision en profondeur de la répartition des pouvoirs et des compétences, la FQM invite les partis à faire connaître leurs propositions en décentralisation, ainsi qu’à s’engager à adopter une Loi-cadre dans les 100 premiers jours suivant l’élection.

« Parce qu’elle est le plus près du  citoyen, la municipalité constitue le palier de gouvernement par excellence. Comparativement à l’État central devenu trop gros, elle est en mesure d’agir plus efficacement pour répondre aux besoins des gens. Pour y arriver, les municipalités et les MRC doivent pouvoir compter sur des leviers puissants tels qu’une Loi-cadre sur la décentralisation », fait valoir M. Lehoux.

Ressources naturelles : un levier pour les communautés
Le Québec a la chance de pouvoir compter sur un territoire regorgeant de ressources naturelles. La FQM plaide pour que l’on permette aux communautés non seulement d’avoir leur mot à dire dans l’exploitation de ces ressources, mais aussi d’y prendre une part active. C’est pourquoi elle milite en faveur d’un meilleur partage des redevances, ainsi que pour la mise en place de projets énergétiques communautaires et de forêt de proximité. La Fédération souhaite que les partis s’engagent à faire des ressources naturelles et du potentiel énergétique des  leviers de développement pour les régions.

Internet : éviter la catastrophe numérique
Jugeant inacceptables les retards vécus en région quant à l’accès aux technologies telles qu’Internet et la téléphonie cellulaire, la FQM plaide pour une action rapide. « Considérant le service essentiel qu’est devenu Internet et l’accès au réseau cellulaire, il est inconcevable que la question du branchement des communautés n’ait toujours pas été réglée. La large bande et un réseau fiable sont des facteurs incontournables pour le développement des régions », affirme M. Lehoux.

Voirie locale : un réseau routier à rescaper
Les municipalités subissent encore aujourd’hui les impacts du transfert unilatéral de la voirie locale survenu en 1993 sans les sommes nécessaires à son entretien et à sa réfection. C’est pourquoi la FQM réclame la bonification à 125 millions de dollars du Programme d’aide à l’entretien de la voirie locale dont l’enveloppe est gelée à 87 millions de dollars depuis plus de 20 ans. La FQM souhaite aussi que des sommes significatives soient dédiées à la réfection de ces routes importantes pour le développement régional. « Il est urgent d’agir pour mettre à niveau les quelque 92 000 km de routes dont les municipalités ont la responsabilité. La situation est devenue intolérable et parfois même dangereuse. Si rien n’est fait maintenant, c’est tout un réseau qu’il faudra reconstruire », conclut M. Lehoux.

On voit loin pour notre monde
Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités s’est établie comme l’interlocuteur incontournable des municipalités et des régions du Québec. Visant constamment à défendre l’autonomie municipale, elle privilégie les relations à l’échelle humaine et tire son inspiration de l’esprit de concertation et d’innovation de ses quelque 1000 municipalités et MRC membres.

-30-

Pour information
Dany Rousseau, directeur des communications
(418) 651-3343 / (418) 955-7001