Devenir membre Faire affaire avec la FQM

La FQM offre une variété de services à des tarifs concurrentiels qui correspond précisément aux besoins des membres.

Voir tous les services

Le développement local et régional est au cœur de la vitalité de nos régions.

En savoir plus sur le développement local et régional

Le Congrès de la Fédération québécoise des municipalités est le plus grand rassemblement municipal au Québec. Le prochain Congrès se tiendra du 24 au 26 septembre 2020.

Découvrir le Congrès

La FQM tient annuellement plusieurs événements phares réunissant ses membres afin de les informer sur les différents enjeux qui les concernent. Ces événements sont chaque fois le lieu privilégié pour échanger sur des questions d’actualité ou des dossiers déterminants pour les acteurs du monde municipal.

Voir tous les événements

Communiqués de presse

Création d’un groupe de travail

La FQM travaille au maintien des liaisons aériennes régionales

Flèche vers le bas icône

Îles-de-la-Madeleine, le 8 juillet 2020 – Le président de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et préfet de la MRC de Memphrémagog, Jacques Demers, ainsi que le maire des Îles-de-la-Madeleine, 2e vice-président et président du Comité de transport aérien de la FQM, Jonathan Lapierre, ont indiqué qu’ils allaient agir pour que soient rapidement rétablies des liaisons aériennes régionales qui correspondent aux besoins des communautés réparties sur le territoire québécois.

Les gouvernements doivent s’investir dans la recherche d’une solution
En rencontre de presse, MM. Demers et Lapierre ont rappelé que lundi dernier ils avaient recommandé au ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, de réunir les divers intervenants concernés, afin de dresser un portrait global de la situation, et de partager ensemble les pistes de solutions qu’ils ont identifiées jusqu’à maintenant. « Cet enjeu revient année après année, et il est plus que temps de mettre un terme à cette problématique récurrente du transport aérien régional au Québec », ont indiqué MM. Demers et Lapierre qui sont convaincus que seule une forte volonté politique gouvernementale pourra favoriser l’implantation d’une solution permanente.

« Par ailleurs, le premier ministre du Canada et le ministre des Transports, Marc Garneau, doivent absolument s’investir pour collaborer avec leurs interlocuteurs régionaux afin de développer une alternative viable aux liaisons qui ont été abandonnées », a affirmé le maire des Îles-de-la-Madeleine, en ajoutant que les gens des régions ne sauront tolérer que le gouvernement fédéral demeure inactif dans ce dossier qui, pourtant, relève directement de ses compétences. « Nous avons pu rapidement échanger sur le dossier avec le ministre des Transports du Québec, mais nous attendons toujours un retour du ministre fédéral à notre appel de la semaine dernière. Le gouvernement du Canada doit démontrer qu’il se préoccupe aussi des régions du Québec, pas seulement des grandes entreprises comme Air Canada », a ajouté M. Lapierre.

La formation d’un groupe de travail
La FQM a mis sur pied un groupe de travail présidé par le maire des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre, formé de maires et de préfets, décideurs politiques des régions directement concernées, qui pourra entre autres s’appuyer sur l’expertise d’un conseiller spécial, Robert Sauvé, ancien président-directeur général de la Société du Plan Nord et sous-ministre, notamment aux Affaires municipales et aux Régions, ainsi que de celle de Marie-Hélène Simard, conseillère sénior stratégie et réglementation chez Octant Aviation, une consultante reconnue dotée de 40 ans d’expérience dans cette industrie.

« Au cours des prochaines semaines, le groupe de travail devra élaborer des propositions concrètes, réalistes et durables, en collaboration avec des experts et les partenaires concernés, afin de permettre le déploiement d’un service aérien régional de qualité qui répond aux besoins des populations locales », a précisé M. Demers.

Les membres du comité examineront toutes les avenues, et prioriseront les solutions à court, moyen et long terme qui permettront de brancher les régions sur le monde. « Les citoyens des régions doivent être capables de se déplacer facilement au Québec avec un service aérien pouvant se connecter sur les destinations canadiennes et internationales, et ce, à des coûts acceptables », a souligné M. Lapierre.

Le groupe de travail est composé de :

  • Jonathan Lapierre, maire des Îles-de-la-Madeleine, 2e vice-président de la FQM et président du groupe de travail
  • Jacques Demers, maire de Sainte-Catherine-de-Hatley, préfet de la MRC de Memphrémagog et président de la FQM
  • Nadia Minassian, préfète de la MRC du Rocher-Percé et présidente de la Table sur le développement local et régional de la FQM
  • Cathy Poirier, mairesse de Percé
  • Daniel Côté, maire de Gaspé et préfet de la MRC de la Côte-de-Gaspé
  • Bruno Paradis, maire de Price, préfet de la MRC de La Mitis et président de la Régie intermunicipale de l’aéroport de Mont-Joli
  • Chantale Lavoie, préfète de la MRC de la Matapédia
  • Luc Noël, préfet de la MRC de Minganie
  • Alain Thibault, maire de Port-Cartier et préfet de la MRC de Sept-Rivières
  • Marcel Furlong, préfet de la MRC de Manicouagan
  • Claire Bolduc, préfète de la MRC de Témiscamingue
  • Martin Ferron, maire de Malartic et préfet de la MRC de La Vallée-de-l’Or
  • Diane Dallaire, mairesse de Rouyn-Noranda
  • Robert Sauvé, ex-président-directeur général de la Société du Plan Nord et conseiller spécial de la FQM
  • Marie-Hélène Simard, conseillère sénior stratégie et réglementation, Octant Aviation

Les premières recommandations du groupe de travail sont attendues pour le début septembre, puisqu’on ne peut envisager que les régions demeurent plus longtemps sans liaisons aériennes. « La fluidité des déplacements est essentielle pour les régions. Le développement économique, le tourisme, la culture, les industries minière et forestière, tous les secteurs en sont tributaires », a conclu M. Lapierre.

À propos de la FQM
Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) agit comme porte-parole des municipalités et des MRC du Québec. S’appuyant sur la force de ses 1 000 membres, elle favorise l’autonomie municipale et travaille activement à accroître la vitalité des régions, et ce, sur l’ensemble du territoire québécois.

Vous pouvez également nous suivre sur Facebook et sur Twitter.