Devenir membre Faire affaire avec la FQM

La FQM offre une variété de services à des tarifs concurrentiels qui correspond précisément aux besoins des membres.

Voir tous les services

Le développement local et régional est au cœur de la vitalité de nos régions.

En savoir plus sur le développement local et régional

Le Congrès de la Fédération québécoise des municipalités est le plus grand rassemblement municipal au Québec. Le prochain Congrès se tiendra du 24 au 26 septembre 2020.

Découvrir le Congrès

La FQM tient annuellement plusieurs événements phares réunissant ses membres afin de les informer sur les différents enjeux qui les concernent. Ces événements sont chaque fois le lieu privilégié pour échanger sur des questions d’actualité ou des dossiers déterminants pour les acteurs du monde municipal.

Voir tous les événements

Communiqués de presse

Les communautés se mobilisent pour réclamer l’inclusion de la filière dans la prochaine stratégie énergétique

Flèche vers le bas icône

Croyant plus que jamais en l’avenir de la petite hydraulique comme levier de développement propre et durable, la Fédération québécoise des municipalités (FQM), de concert avec les six communautés concernées par l’abandon du programme de petites centrales hydroélectriques de 50 MW et moins, s’est mobilisée aujourd’hui à l’Assemblée nationale pour obtenir la révision de la décision gouvernementale.

« En aucun temps, nous n’avons été associés à la décision d’abolir le programme des minicentrales hydroélectriques. Cette façon de faire est inacceptable. Par notre présence ici aujourd’hui, nous sommes venus dire que nous croyons plus que jamais en l’avenir de nos projets et qu’il n’est pas question de baisser les bras », affirme M. Bernard Généreux, président de la FQM.

Pour la FQM, la petite hydraulique communautaire doit avoir sa place dans la stratégie énergétique du Québec. Il s’agit d’une filière prometteuse qui permet aux communautés de prendre en charge leur développement en misant sur leur potentiel d’énergie verte. Tel est le message livré aujourd’hui à la ministre des Ressources naturelles, Mme Martine Ouellet, par la FQM et des élus provenant des six projets abandonnés. La délégation a aussi profité de son passage à l’Assemblée nationale pour rencontrer des députés de l’Opposition officielle, soit MmeJulie Boulet, M. Laurent Lessard et M. Marc Carrière, qui ont tous appuyé ses revendications.

La FQM refuse de se satisfaire de l’argument des surplus énergétiques évoqué par la ministre. Ceux-ci représentent, en effet, à peine 1,4 % des ventes d’Hydro-Québec. De plus, il suffirait d’un projet d’aluminerie ou d’un projet minier d’importance pour que le Québec se retrouve au contraire en déficit énergétique.

Les six projets de minicentrales hydroélectriques concernés soit, Saint-Joachim, Centrale Chute du Six Milles (Côte-Nord), Centrale Chute du Quatre Milles (Côte-Nord), 11e Chute (Lac-Saint-Jean), Centrale Saint-Gabriel (Capitale-Nationale) et Manouane Sipi (Mauricie) rapporteraient plus de 800 millions de dollars sur 40 ans pour les communautés. C’est autant d’argent qui devrait être investi dans d’autres projets porteurs pour ces milieux.

Enfin, la FQM réitère qu’elle n’abandonnera pas les municipalités et les MRC concernées et continuera à réclamer haut et fort l’inclusion du programme des projets de minicentrales hydroélectriques dans la stratégie énergétique du Québec.

On voit loin pour notre monde
Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités s’est établie comme l’interlocuteur incontournable des municipalités et des régions du Québec. Visant constamment à défendre l’autonomie municipale, elle privilégie les relations à l’échelle humaine et tire son inspiration de l’esprit de concertation et d’innovation de ses quelque 1000 municipalités et MRC membres.

-30-

Pour information
Dany Rousseau, directeur des communications
Cell. : 418 955-7001