Devenir membre Faire affaire avec la FQM

La FQM offre une variété de services à des tarifs concurrentiels qui correspond précisément aux besoins des membres.

Voir tous les services

Le développement local et régional est au cœur de la vitalité de nos régions.

En savoir plus sur le développement local et régional

Le Congrès de la Fédération québécoise des municipalités est le plus grand rassemblement municipal au Québec. Le prochain Congrès se tiendra du 24 au 26 septembre 2020.

Découvrir le Congrès

La FQM tient annuellement plusieurs événements phares réunissant ses membres afin de les informer sur les différents enjeux qui les concernent. Ces événements sont chaque fois le lieu privilégié pour échanger sur des questions d’actualité ou des dossiers déterminants pour les acteurs du monde municipal.

Voir tous les événements

Actualité

Journée internationale des femmes

Regard sur Audrey Boisjoly, une femme engagée

Flèche vers le bas icône

La politique municipale est l’instance politique où les décisions prises ont le plus d’effet tangible pour la population. Les résultats de nos décisions se voient rapidement. Étant une personne d’action, cela me stimule à réaliser encore plus de projets au bénéfice des citoyens.

Dans le cadre de sa série de portraits Regard sur une femme engagée diffusée en prévision de la Journée internationale des femmes, la FQM pose un second regard sur  Audrey Boisjoly, mairesse de Saint-Félix-de-Valois.

 

Qu’est-ce qui vous a poussée à vous engager en politique municipale ?

La politique municipale est l’instance politique où les décisions prises ont le plus d’effet tangible pour la population. Les résultats de nos décisions se voient rapidement. Étant une personne d’action, cela me stimule à réaliser encore plus de projets au bénéfice des citoyens.

 

Quels sont les principaux dossiers municipaux qui vous motivent au quotidien et qui sont la principale cause de votre engagement?

L’aménagement du territoire, collaborer à des projets alliant les acteurs du milieu tels que les écoles et les organismes communautaires, la protection de l’environnement et assurer un milieu de vie de qualité aux générations futures.

 

Si vous aviez à donner un conseil à la relève qui se lance en politique municipale, quel serait-il?

Le domaine municipal, comme le milieu politique, est un lieu de pouvoir; nous avons la possibilité et les moyens de faire quelque chose et de passer aux actes. Et il ne faut pas le nier, les lieux de pouvoir peuvent parfois être difficiles. Le plus important, c’est de se connaître, connaître son type de personnalité et son style de leadership. Il faut d’abord se connaître, car de cette façon, on a plus de faciliter à « se tenir debout », mais aussi à faire face à la critique, à comprendre les besoins des autres et être à l’écoute, mais avant tout, à demeurer soi-même et à agir de façon naturelle tout en respectant ses convictions personnelles. Ainsi, vous aurez toutes les possibilités de devenir une vraie leader dans le monde municipal! 

 

En terminant, selon vous, quels sont les principaux obstacles à l’engagement des femmes en politique municipale?

La socialisation différenciée entre les sexes, relatives aux attentes et au conformisme social traditionnel, qui agit sur la différenciation des rôles de chaque sexe dans la société, en excluant inconsciemment l’engagement politique municipale comme un lieu propice à l’épanouissement professionnel chez la femme.

La méconnaissance, voire la dévalorisation du rôle de l’élue municipale dans la société québécoise.

La conciliation travail-famille.