Devenir membre Faire affaire avec la FQM

La FQM offre une variété de services à des tarifs concurrentiels qui correspond précisément aux besoins des membres.

Voir tous les services

Le développement local et régional est au cœur de la vitalité de nos régions.

En savoir plus sur le développement local et régional

Le Congrès de la Fédération québécoise des municipalités est le plus grand rassemblement municipal au Québec.

Découvrir le Congrès

La FQM tient annuellement plusieurs événements phares réunissant ses membres afin de les informer sur les différents enjeux qui les concernent. Ces événements sont chaque fois le lieu privilégié pour échanger sur des questions d’actualité ou des dossiers déterminants pour les acteurs du monde municipal.

Voir tous les événements

Actualité

Journée internationale des femmes

Regard sur Claire Bolduc, une femme engagée

Flèche vers le bas icône

Peu importe le palier politique dans lequel on souhaite s’engager, la capacité d’écouter et de comprendre les préoccupations des commettants avant de décider est une qualité précieuse. Le respect (des personnes, des processus…) demeure également une qualité fondamentale.

La FQM trace le portrait de Claire Bolduc, préfète de la MRC de Témiscamingue, dans sa série d’entretiens Regard sur une femme engagée.

 

Qu’est-ce qui vous a poussée à vous engager en politique municipale?

La volonté de changer les choses dans le territoire que j’habite. Et aussi le POUVOIR (en termes de possibilité, de capacité d’agir, je peux faire quelque chose!), de changer les choses, être en mesure d’influencer le devenir des milieux de vie qui m’entourent. Et avoir ainsi un impact concret sur la qualité de vie des gens!

 

Quels sont les principaux dossiers municipaux qui vous motivent au quotidien et qui sont la principale cause de votre engagement?

M’engager dans la cohésion d’un territoire qui rencontre des enjeux importants, travailler sur le maintien de la proximité des services et le déploiement de nouvelles formules de ces services, et soutenir les projets de développement structurants pour le territoire.

 

Je contribue aussi aux grands enjeux du monde municipal, en m’investissant auprès de la Fédération québécoise des municipalités.

 

Si vous aviez à donner un conseil à la relève qui se lance en politique municipale, quel serait-il?

Se renseigner et savoir quel est le travail d’une élue, qui n’est pas toujours simple ou facile. Donc, savoir dans quoi on s’embarque! Et aussi, apprendre à écouter! Peu importe le palier politique dans lequel on souhaite s’engager, la capacité d’écouter et de comprendre les préoccupations des commettants avant de décider est une qualité précieuse. Le respect (des personnes, des processus…) demeure également une qualité fondamentale.

 

Selon vous, quels sont les principaux obstacles à l’engagement des femmes en politique municipale?

On ne connaît pas bien le travail, le rôle des élus municipaux (par rapport au rôle de députée, par exemple). Cela en limite l’intérêt pour d’éventuelles candidates.

Par ailleurs, les élues municipales prennent des décisions et agissent directement sur le quotidien des gens. On se retrouve donc en ligne directe avec les besoins des citoyens et citoyennes, et face à eux, ce qui est parfois un peu plus difficile… Je crois que les femmes peuvent être plus sensibles à cette réalité, et donc plus enclines à souhaiter éviter ces situations.