Devenir membre Faire affaire avec la FQM

La FQM offre une variété de services à des tarifs concurrentiels qui correspond précisément aux besoins des membres.

Voir tous les services

Le développement local et régional est au cœur de la vitalité de nos régions.

En savoir plus sur le développement local et régional

Le Congrès de la Fédération québécoise des municipalités est le plus grand rassemblement municipal au Québec. Le prochain Congrès se tiendra du 24 au 26 septembre 2020.

Découvrir le Congrès

La FQM tient annuellement plusieurs événements phares réunissant ses membres afin de les informer sur les différents enjeux qui les concernent. Ces événements sont chaque fois le lieu privilégié pour échanger sur des questions d’actualité ou des dossiers déterminants pour les acteurs du monde municipal.

Voir tous les événements

Communiqués de presse

Les demandes de la FQM ont été entendues

Un budget structurant pour permettre aux municipalités et aux MRC de voir à long terme

Flèche vers le bas icône

Québec, le 10 mars 2020 – Le budget 2020-2021 du gouvernement du Québec donne enfin aux régions des outils qui leur permettront de prévoir à long terme, selon la Fédération québécoise des municipalités (FQM). Ces outils s’ajoutent aux gains obtenus dans le cadre du Pacte fiscal 2020-2024.

« Nous avions demandé un plan d’investissement à long terme pour la voirie locale. Les investissements annuels de 100 M$ pour les cinq prochaines années pour la réfection du réseau routier local, qui s’ajoutent aux sommes dans le programme existant, et l’ajout de 30 M$ par année pour l’entretien, répondent exactement aux demandes de la FQM », s’est réjoui Monsieur Jacques Demers, président de la FQM, maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et préfet de la MRC de Memphrémagog.

« Avec les 680 M$ investis durant les cinq prochaines années, nous pourrons travailler la pérennité du réseau routier local grâce à une stratégie de réfection réfléchie sur du long terme », a ajouté le président de la FQM.

Inondations

Le Québec a subi des inondations printanières ayant causé des dommages importants dans différentes régions du Québec en 2017 et 2019. Le gouvernement confirme un financement de 29,8 M$ pour compléter la cartographie des zones inondables sur l’ensemble des territoires. Pour la FQM, il s’agit d’une condition pour implanter une approche de gestion du risque. Cette approche pourra s’appuyer sur les compétences actuelles des municipalités.

De plus, la Fédération souligne la création d’un programme pour financer des projets et des ouvrages qui permettront d’amoindrir les crues afin de protéger les populations. Au total, ce sont 473 M$ qui seront investis dans les prochaines années pour réduire les incidences des inondations.

« Dans la foulée du phénomène des changements climatiques, nous savons que ces catastrophes naturelles sont appelées à se reproduire. Ces mesures permettront de faire évoluer notre façon d’aménager notre territoire », a soutenu M. Demers.

Adaptation aux changements climatiques

Conformément aux demandes de la FQM, le gouvernement annonce un montant de 63,8 M$ pour faire croître la contribution de l’industrie forestière à la lutte aux changements climatiques, en plus de 40 M$ pour soutenir nos membres dans la prévention des différentes formes de sinistres. Avec cette enveloppe budgétaire, il sera possible, notamment, de mettre en place un programme intense de reboisement qui permettra d’augmenter la captation de carbone et de lutter contre les îlots de chaleur.

« Nous accueillons favorablement le montant de 295 M$ sur cinq ans pour soutenir l’agriculture, dont 125 M$ pour la mise en œuvre du Plan d’agriculture durable. En tant qu’activité essentielle au développement des régions, l’agriculture québécoise doit avoir les moyens pour innover et assurer sa pérennité qui passe par une transition vers des pratiques agricoles responsables », a réagi le président de la FQM.

 

À propos de la FQM

Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) agit comme porte-parole des municipalités et des MRC du Québec. S’appuyant sur la force de ses quelque 1 000 membres, elle favorise l’autonomie municipale et travaille activement à accroître la vitalité des régions, et ce, sur l’ensemble du territoire québécois.

Vous pouvez également nous suivre sur Facebook et sur Twitter.