Devenir membre Faire affaire avec la FQM

La FQM offre une variété de services à des tarifs concurrentiels qui correspond précisément aux besoins des membres.

Voir tous les services

Le développement local et régional est au cœur de la vitalité de nos régions.

En savoir plus sur le développement local et régional

Le Congrès de la Fédération québécoise des municipalités est le plus grand rassemblement municipal au Québec.

Découvrir le Congrès

La FQM tient annuellement plusieurs événements phares réunissant ses membres afin de les informer sur les différents enjeux qui les concernent. Ces événements sont chaque fois le lieu privilégié pour échanger sur des questions d’actualité ou des dossiers déterminants pour les acteurs du monde municipal.

Voir tous les événements

Communiqués de presse

Plan pour une économie verte 2030

Un plan qui répond à plusieurs demandes de la FQM

Flèche vers le bas icône

Québec, le 16 novembre 2020 – La Fédération québécoise des municipalités (FQM) accueille favorablement le Plan pour une économie verte 2030 (PEV 2030) dévoilé ce matin par le premier ministre du Québec, M. François Legault, et le ministre de l’Environnement et de la lutte contre les Changements climatiques, M. Benoit Charette, qui répond à plusieurs demandes formulées dans le cadre des consultations budgétaires.

« À titre de porte-parole des régions, la FQM est préoccupée par l’ampleur des enjeux et défis à relever par les municipalités dans le contexte des changements climatiques. Étant en première ligne pour l’adaptation à ces phénomènes, elles doivent bénéficier d’une aide suffisante et soutenue pour leur permettre de résister aux effets de ces changements afin d’être plus résilientes. Les mesures annoncées aujourd’hui dans le PEV 2030 permettront de travailler ensemble à trouver des solutions innovantes pour accroître la résilience des communautés de toutes les régions du Québec », a souligné Jacques Demers, président de la FQM, maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et préfet de la MRC de Memphrémagog.

Électrification des transports pour toutes les régions pour occuper l’ensemble de notre territoire
La FQM salue l’ambition du gouvernement en matière d’électrification des transports et sa volonté d’accélérer l’installation de bornes de recharge publiques. Cette demande figurait dans la liste de nos priorités déposée au gouvernement. Toutefois, la FQM tient à rappeler au gouvernement que les programmes et mesures qui seront mis en place devront s’adresser aux Québécois de toutes les régions pour assurer l’accès et l’occupation de l’ensemble de notre territoire. Il est essentiel que toutes les régions puissent participer à l’électrification des transports en rendant possible, entre autres, l’accès aux bornes de recharge rapide près des établissements comme les écoles, les hôpitaux et les ministères à la grandeur du Québec.

Reconnaissance du secteur forestier comme vecteur de la lutte aux changements climatiques
La FQM est heureuse de la reconnaissance du secteur forestier comme vecteur primordial de la lutte contre les changements climatiques. Cette reconnaissance fait écho à une demande répétée du Regroupement des communautés forestières de la FQM lors des derniers forums des communautés forestières.

« Les investissements en reboisement des forêts publiques et privées inclus dans le PEV 2030 ainsi que les mesures favorisant l’utilisation du bois dans la construction tout comme celles visant à augmenter la production de biomasse forestière vont contribuer non seulement à contrer les effets du réchauffement de la planète, mais également à perpétuer et consolider l’apport de la forêt à l’économie de plusieurs de nos communautés », a précisé M. Demers.

L’adaptation aux risques, notamment les inondations et l’érosion
Le plan développé par le ministre reprend une série de mesures qui sont le fruit de plusieurs consensus forts parmi les intervenants. En particulier, le dernier budget et le projet de loi 67 ont concrétisé une nouvelle approche jugée essentielle par les partenaires pour relever les défis liés aux inondations. De plus, le plan prévoit 76 millions de dollars pour prévenir les risques liés à l’érosion et à la submersion côtières et aux glissements de terrain. La FQM accueille favorablement cet investissement, mais rappelle au gouvernement que les besoins en ce domaine seront beaucoup plus importants à l’avenir, que plusieurs régions seront durement touchées dans les prochaines décennies.

Conversation nationale sur l’aménagement
Lors de sa conférence de presse, le ministre Charette a rappelé la volonté de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Mme Andrée Laforest, de lancer une grande conversation nationale sur l’aménagement du territoire. La FQM se réjouit de cette annonce puisqu’elle répond directement à une résolution en ce sens adoptée unanimement par ses membres lors de leur assemblée générale de septembre 2019. « La FQM sera aux côtés de la ministre pour que le Québec se dote enfin d’une nouvelle vision de l’aménagement du territoire, basée sur le respect et la nécessité de favoriser le développement de toutes les communautés pour assurer l’occupation et le développement de notre territoire », a ajouté M. Demers.

Enfin, la Fédération salue le choix du gouvernement de procéder à une révision annuelle du plan de mise en œuvre 2021-2026 qui permettra l’ajustement des mesures mises en place et du cadre financier rattaché, ainsi que l’ajout de nouvelles mesures.

« La FQM va assurer un suivi du déploiement des différentes mesures dans toutes les régions du Québec et offre sa collaboration au gouvernement pour la suite.  Elle rappelle que les municipalités du Québec sont des partenaires de premier plan dans la lutte contre les changements climatiques. Elles peuvent faire une véritable différence dans cette lutte par la diversité de leurs activités et de leurs responsabilités et par leur présence sur tout le territoire et ainsi contribuer à l’atteinte des objectifs de réductions des GES du Québec », a conclu le président de la FQM.

À propos de la FQM
Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) agit comme porte-parole des municipalités et des MRC du Québec. S’appuyant sur la force de ses quelque 1 000 membres, elle favorise l’autonomie municipale et travaille activement à accroître la vitalité des régions, et ce, sur l’ensemble du territoire québécois.

Vous pouvez également nous suivre sur Facebook et sur Twitter.