Devenir membre Faire affaire avec la FQM

La FQM offre une variété de services à des tarifs concurrentiels qui correspond précisément aux besoins des membres.

Voir tous les services

Le développement local et régional est au cœur de la vitalité de nos régions.

En savoir plus sur le développement local et régional

Le Congrès de la Fédération québécoise des municipalités est le plus grand rassemblement municipal au Québec. Le prochain Congrès se tiendra du 24 au 26 septembre 2020.

Découvrir le Congrès

La FQM tient annuellement plusieurs événements phares réunissant ses membres afin de les informer sur les différents enjeux qui les concernent. Ces événements sont chaque fois le lieu privilégié pour échanger sur des questions d’actualité ou des dossiers déterminants pour les acteurs du monde municipal.

Voir tous les événements

Lettre ouverte

Fonds vert

La forêt pour lutter contre les changements climatiques

Flèche vers le bas icône

Depuis l’élection du nouveau gouvernement, la gestion du Fonds vert est dans l’actualité. On s’interroge sur la pertinence et l’utilisation du Fonds, un débat normal en période politique intense et lorsqu’autant d’argent est en jeu. Le Québec a fait le choix de percevoir des redevances, d’établir un marché du carbone et de se doter de moyens pour lutter contre les changements climatiques et nous appuyons cette décision. Il s’agit maintenant de choisir les meilleurs moyens pour atteindre nos objectifs collectifs et surtout pour ne pas concentrer les investissements dans quelques agglomérations et ainsi permettre au plus grand nombre de profiter de ses retombées.

Depuis quelques semaines, on souligne avec raison que les transports constituent la principale source de la hausse des émissions des gaz à effets de serre au Québec. Les données sont claires et cette question accapare une grande partie de l’attention des médias en raison du rôle de la voiture dans nos sociétés modernes et des problèmes de congestion qui affectent un grand nombre de nos concitoyens. Le gouvernement doit donc prendre des mesures pour s’attaquer à ce problème et comme tout le monde, nous croyons que l’offre en transports publics doit être améliorée. Toutefois, la solution doit être multiple et la captation de ces gaz doit aussi faire partie de la solution.

Le Québec fait déjà mieux que les autres en raison du potentiel hydraulique de son territoire pour produire de l’électricité. Mais le Québec pourrait améliorer davantage son bilan en profitant de l’énorme potentiel que représentent ses forêts. En effet, chaque arbre étant un puissant capteur de carbone et les forêts couvrant déjà près de 50% du territoire québécois, des investissements sylvicoles à grande échelle constitueraient donc un moyen particulièrement efficace pour la lutte aux changements climatiques. Les experts sont unanimes à ce chapitre : un effort massif de reboisement permettrait au Québec d’éliminer encore plus de gaz à effet de serre et de diminuer son empreinte carbone.

Cet effort favoriserait aussi la régénérescence de nos forêts et une utilisation optimale du territoire bénéfique pour le développement économique des communautés qui forment le Québec des régions. Une stratégie gagnante devant comporter plusieurs moyens, le gouvernement du Québec doit donc reconnaître la forêt comme vecteur essentiel de la lutte aux changements climatiques et consacrer une partie importante du Fonds vert à des investissements accrus afin d’augmenter la possibilité forestière de nos territoires, et ainsi accroître la culture, la récolte et la production. Tous les Québécois, ceux qui vivent de la forêt et ceux qui la fréquentent, en sortiraient gagnants.

À titre de porte-parole des régions, la FQM demande donc à la ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Marie Chantal Chassé, d’utiliser le Fonds vert pour accroître de façon importante les travaux sylvicoles partout au Québec.

 

Jacques Demers
Président

Yvon Soucy
Vice-président
Président du regroupement des communautés forestières et porte-parole de la campagne